LES OBLIGATIS DE CHALUMEAU À L'OPÉRA DE VIENNE
(En préparation)

Le chalumeau est le nom du registre grave de la clarinette et le nom d’un instrument qui fut utilisé comme instrument concertant en Allemagne à l’époque baroque. Telemann, qui en jouait lui-même, lui confie quelques-unes de ses pages les plus achevées tout comme Paganelli, Fasch, et surtout Graupner. À l’opéra de Vienne durant la première moitié du XVIIIe siècle, plusieurs compositeurs italiens l’emploient fréquemment en obligato. Instrument au timbre plus doux et velouté que la clarinette, surtout à l’époque baroque, il est utilisé avec parcimonie, pour 1 ou 2 arias tout au plus dans un opéra ou une cantate.

 

Quelques opéras, comme ceux de Gluck emploient le chalumeau dans leur version viennoise, mais pas dans leur version parisienne. Par ailleurs, certains compositeurs ont recours à la clarinette et au chalumeau dans la même œuvre, dans des rôles complémentaires. Éventuellement, le perfectionnement du registre grave de la clarinette classique amènera la disparition de cette voix originale. Tout comme pour la famille de la flûte à bec, le chalumeau a existé sous différents formats, mais c’est principalement le soprano qui sera utilisé dans les obligatos d’opéra. 

En conférence

présentation de la famille des chalumeaux baroques. Liens entre le chalumeau et la clarinette. Des répertoires différents : Vienne, Allemagne, Italie

En concert

En concert : programme à déterminer en fonction des ensembles et des types de voix disponibles

Répertoire
  • Bononcini

  • Bonno

  • Caldara

  • Conti

  • Fux

  • Gluck

  • Camilla di Rossi

  • Porsile

  • Vivaldi

  • Ziani

  • ...

514-835-7803

SITE
PROJETS
CONTACT

© 2018 JEAN-GUY BOISVERT